Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 01:14

Monsieur le Maire de Narbonne

Madame l’Adjointe au maire

déléguée à la Culture et au Patrimoine

L’ensemble du Conseil municipal

vous prient d’honorer de votre présence

le vernissage de l’exposition

Bruissement

Encres et huiles mêlées sur papier marouflé

OEuvres de Catherine Oulanier

Mercredi 15 janvier 2014 à 18h30

Chapelle des Pénitents Bleus

Place Roger Salengro, Narbonne

Exposition ouverte du 16 janvier au 23 mars 2014

Tous les jours sauf le mardi de 10h à 12h et de 14h à 17h

4

Rendez-vous dans le cadre de l’exposition

Dimanche 19 janvier à 16h

Duo « Corps à Cordes »

Guitare/danse

Olivier Saltiel et Laëtitia Escalier

Samedi 15 février à 16h,

Dimanche 16 février à 15h

Art’Zygote

    Danse / musique / improvisation


Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Oulanier
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Catherine Oulanier
  • Le blog de Catherine Oulanier
  • : Site de peintures, tableaux, encres, krafts, marouflages, ateliers de peinture, exposition, de Catherine Oulanier
  • Contact

Peintre

Je peins depuis plus de 40 ans, attirée par  le mouvement, le graphisme et la couleur. Mes engagements personnels m'ont conduit à approfondir la conscience corporelle, le souffle et le mouvement dansé, découverte d'un univers  insoupçonné qui devient  trace dans la peinture. Au fil des sensations, un univers toujours en mouvement, toujours renouvelé, jamais le même, entre faire et  laisser faire.

'Ce qui vient sur la toile, m'apprend ce que je cherche'

Zao Wou Ki

Les toiles ont d'abord exprimé  des femmes dans leur lien au temps présent et à l'espace,  à travers les gestes du quotidien que nous transmettons de générations en générations. J'ai utilisé fusains, pastels secs, pastels gras, aquarelle, acrylique, encre et  peinture à l'huile. En ce moment, je travaille à partir de mélanges d'huiles et d'encre de chine.

Mouvement, Présence, Espace. 

'Deviner la rumeur du monde dans l'extrême silence.

Percevoir des miettes de silence entre les notes de musique.

Poser son regard comme une expiration.

Laisser place à l'inattendu…'

Robert Faure, 'L'esprit du geste'