Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 02:17


"Se retrouver dans un même espace-temps, acter ensemble, sentir, écouter, voir…
Un temps partagé
Dans un espace (une place -un jardin- une rue…)
Entre plusieurs personnes (mixité : hommes femmes générations multiples)  
Improvisation  de mouvements simples du quotidien (marcher – regarder le ciel- s’appuyer -s’asseoir- se rencontrer - s’éloigner…)
Étirer le temps, garder la posture jusqu'à  l’unisson, sentir l’espace qui se transforme entre nous   –
la tension- l’épaisseur –aller jusqu'à une relation ténue - pour repartir ensemble ou pas. 

Flux et reflux

Nos mouvements soulignent, l’espace urbain existant - une place-un escalier- un arbre-un recoin-un banc-créant de nouveaux paysages. 

Entrer en résonnance avec le public (car public convié cette fois)- créer une proximité -rapprochements /éloignements – circulation – jeu d’espace.
Espace traversé de passants, de marcheurs, de flâneurs... 
Être dans le déroulement de l’instant
Toucher  être  touché"
Laétitia Escalier   


« Mon corps est le lieu de ma présence au monde … »  « il est point de rencontre et de convergence… » «  par lui j’existe à l’autre… »
Paul Valéry 



Notre cheminement nous a conduit dans une vieille maison inhabitée, aux corniches en friches, aux murs jaunis, aux couleurs épaissies par le temps évoquant  des pans de vie.. j'ai eu envie de la peindre 







 



 


"Tout commence par... une fécondation. Un terme qui, justement, est le sens donné par le dictionnaire au mot "zygote". Et qui permet d'entrevoir l'ambitieux objectif de l'association Art'Zygote.
Née voici deux ans autour de Laetitia Escalier, une jeune danseuse narbonnaise, elle se définit elle-même comme désireuse "de donner vie à des activités artistiques, éducatives, sensibles, créatives, centrées sur la conscience corporelle et le mouvement expressif".
Un vaste programme qui doit se décliner à travers un engagement autour de la danse, des arts plastiques, de la musique, de l'écriture, de la voix. Et qui se conjugue à plusieurs niveaux, étroitement enchevêtrés.
La conscience corporelle en est la première étape, celle qui doit aboutir à une disponibilité propice à l'improvisation

« en toute forme d'art », selon Laetitia Escalier.
Un projet possible uniquement par le biais du travail, et cela dans les domaines les plus divers. Catherine Oulanier, peintre et psychomotricienne a d'ailleurs rapidement rejoint la spécialiste de la danse avec qui, d'ailleurs, elle avait déjà travaillé par le passé. Son domaine : les arts plastiques bien sûr. Avec une bonne dose de "mouvement" pour l'intitulé de l'atelier pédagogique qu'elle propose quatre lundis par trimestre à la maison des services. A tous, petits et grands, novices ou plus aguerris.
«L'idée est d'aider à trouver ses appuis ou le geste juste pour apprendre à dessiner puis improviser, en lien avec la matière», explique la jeune femme.
Laetitia, pour sa part, multiplie, cette année, ses ateliers de danse, réservés, eux, aux adultes. Huit vendredis soir par trimestre plus quasiment un dimanche par mois... Sans compter les stages.
Un troisième atelier, celui d'Adeline Tallent-Pengam visera à libérer une écriture poétique, plus sensorielle qu'intellectuelle.
En commun, elles intriqueront leurs disciplines au cours de journées auxquelles participeront des musiciens pour un travail sonore complémentaire. Ainsi, le 28 mars, une après-midi entière sera consacrée aux "mouvements dansés, écriture et improvisation".
Toutefois, le plus grand « enrichissement des perceptions » se fait à travers quelques événements, ouverts au public.
Deux années de suite, début septembre, Art'Zygote s'engage sur le sentier sculpturel de Mayronnes où danse et musique rencontrent la sculpture et... un site naturel magnifique.
Mais, tout récemment, « l'envie de travailler en ville » s'est traduite par une participation aux journées du patrimoine, à travers l'opération "Laps d'espace" : un parcours où danse et musique ont capté l'espace urbain pour mieux souligner l'architecture et la métamorphoser en nouveaux paysages. Et d'autres projets devraient émerger bientôt."

Article Le Midi Libre







Photos: Michelle Lejeune

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Oulanier
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de Catherine Oulanier
  • Le blog de Catherine Oulanier
  • : Site de peintures, tableaux, encres, krafts, marouflages, ateliers de peinture, exposition, de Catherine Oulanier
  • Contact

Peintre

Je peins depuis plus de 40 ans, attirée par  le mouvement, le graphisme et la couleur. Mes engagements personnels m'ont conduit à approfondir la conscience corporelle, le souffle et le mouvement dansé, découverte d'un univers  insoupçonné qui devient  trace dans la peinture. Au fil des sensations, un univers toujours en mouvement, toujours renouvelé, jamais le même, entre faire et  laisser faire.

'Ce qui vient sur la toile, m'apprend ce que je cherche'

Zao Wou Ki

Les toiles ont d'abord exprimé  des femmes dans leur lien au temps présent et à l'espace,  à travers les gestes du quotidien que nous transmettons de générations en générations. J'ai utilisé fusains, pastels secs, pastels gras, aquarelle, acrylique, encre et  peinture à l'huile. En ce moment, je travaille à partir de mélanges d'huiles et d'encre de chine.

Mouvement, Présence, Espace. 

'Deviner la rumeur du monde dans l'extrême silence.

Percevoir des miettes de silence entre les notes de musique.

Poser son regard comme une expiration.

Laisser place à l'inattendu…'

Robert Faure, 'L'esprit du geste'